Apprendre le français pour étudier en France

etudier-france
{lang: 'fr'}

Outre le tourisme, la France attire de nombreux étudiants désireux de poursuivre leurs études en France. L’Hexagone est, en effet, un pays à forte attraction. Presque 300.000 étudiants étrangers suivaient leur cursus en 2012 en France.

Un cadre de vie agréable, des conditions d’accueil satisfaisantes, font de la France une destination très importante dans l' »internationalisation » des cursus, de plus en plus en vogue sur le marché de l’emploi.

Pour se faire embaucher par les entreprises, les jeunes diplômés doivent de plus en plus posséder des expériences significatives à l’étranger : études dans une université, stage dans une entreprise, etc.

Afin d’étudier en France, l’étudiant étranger doit remplir un certain nombre de conditions. Posséder premièrement un diplôme lui permettant de s’inscrire dans un établissement français (équivalents du baccalauréat, de la licence, etc.).

Deuxièmement, lors d’une démarche à titre individuel, faire une demande d’admission dans un établissement de votre choix. Si l’étudiant étranger veut venir en France dans le cadre d’un programme établi, tel Erasmus, c’est son université d’origine qui entreprend cette démarche.

L’admission au sein de l’établissement choisi permet ensuite de faire une demande de visa. Le Visa D long séjour étudiant permet à tout étudiant de séjourner sur le sol français pour une durée déterminée.

Les formalités administratives énumérées, il convient d’évoquer un autre point important qui est la compétence en langue française, critère essentiel pour une admission dans un établissement français.

La compétence demandée dans une université est généralement B2 du Cadre Européen Commun de Référence pour les langues (CECR). Il constitue le seuil de l’utilisateur indépendant, capable de se mouvoir facilement dans le pays de la langue cible.

La compétence générale peut être associée pour le plus grand confort de l’étudiant à une compétence spécifique, le Français sur objectifs universitaires (FOU), permettant une adaptabilité plus grande au contexte universitaire français.

Le FOU comprend, en effet, tout ce qu’un étudiant étranger a besoin pour évoluer dans le milieu universitaire : comprendre les cours, prendre des notes, lire des livres spécialisés, rédiger un mémoire ou une thèse, etc.

Une bonne maîtrise du FOU entraîne la formation d’une compétence universitaire, comprenant les composantes linguistique, disciplinaire et méthodologique.

Le Français sur objectifs universitaires nécessite, comme tout FOS, une concertation minutieuse entre le professeur et l’apprenant, afin de respecter au maximum les besoins et objectifs spécifiques de ce dernier.

You can leave a response, or trackback from your own site.

One Response to “Apprendre le français pour étudier en France”

  1. farah dit :

    Bonjour,
    ca m interesse d essayer une 1 heure de cours s il vous plait
    cordialement

Leave a Reply

Témoignages :

Carmen, Espagne : J'ai beaucoup appris avec Sébastien. Il est très patient et gentil.

Témoignages :

Martha, Allemagne : This is a very good teacher. He creates an atmosphere conducive to learning, trying continually to enrich our motivation.